top of page

L'amour à soi. Le paradis perdu est maintenant.




Ce n'est pas l'amour de soi, ni pour soi, ni en soi, que certains ont cru un jour perdre, c'est l'amour tout court.

Se laisser engendrer par l'amour, c'est l'amour à soi.

L'amour au dessus de tous ses travers, toutes ses disharmonies, ses surprises, ses miracles.

L'amour dans son évidence. Vécu entièrement dans toutes les manifestations de notre réalité.

Retournement de l'attention qui se reflète par tout, en tout, à travers tout le perceptible.

Vers l'intérieur, pour se poser dans le calme infini.

Dans l''accueil, sans raison aucune, sans mesure et sans jugement.

L'apaisement d'être de retour à la maison c'est une évidence et non pas une certitude.

Cela se fait par le vécu directe, sans passer par le mental, en renouant avec l'élan de vie.







18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentarer


bottom of page